Navigation


 Publications en ligne


 Retour au forum

Forum des Carrossiers du Grand Sud Ouest   

Belle année pour la formation automobile

Admin | Publié lun 18 Juin - 21:13 | 6 Vues

Belle année pour la formation automobile

Selon les chiffres de l'ANFA, le secteur des services de l'automobile se porte bien avec une hausse du nombre de jeunes en formation, un volume d'alternants en forte croissance et une insertion qui continue de s'améliorer.

L'heure des congés d'été approchant, l'Association nationale pour la formation automobile (ANFA) dresse le bilan de cette nouvelle année scolaire. Après une période 2016-2017 déjà favorable, la situation de la formation dans la branche des services auto s'est encore améliorée depuis septembre dernier. Porté par la reprise de l'emploi et la mobilisation des acteurs, le secteur a accueilli 58 500 jeunes, soit une hausse de 4,2 % sur un an.

Parmi eux, la part des alternants progresse de 9,5 % et représente 35 000 étudiants au total (contrats d'apprentissage et de professionnalisation confondus). Dans le détail, ce sont les métiers en maintenance VP qui rassemblent le plus de monde tandis que ceux de la carrosserie- peinture comptent le plus grand nombre de jeunes en CAP et la plus grande proportion d'alternants, eu égard "à l'importance de l'acquisition du geste professionnel", comme le note l'ANFA.


Les CQP ont la cote !

Autre satisfaction pour le secteur : une insertion qui continue de s'améliorer. En 2017, 69,4 % des apprentis sont en emploi sept mois après leur sortie de formation (+4,4 %) contre 48,4 % des jeunes issus de lycées professionnels, alors que ceux ayant préparé un certificat de qualification professionnelle (CQP) bénéficient toujours de la meilleure employabilité avec untaux d’insertion évalué à 88 %.

Sur le plan géographique, enfin, c'est logiquement en Ile-de-France que les effectifs en formation sont les plus importants (8 086 jeunes), devant la Région Auvergne-Rhône-Alpes (7 355). C'est d'ailleurs à celle-ci que revient la palme de l'alternance, avec 54 % des effectifs, soit un point de plus qu'en Nouvelle-Aquitaine.

Source : Journal de l'Automobile

À propos de l'auteur